Andreas Weber, Formation

Je m'intéresse au ProSA en particulier dans le cas de personnes souffrant de maladies graves et incurables. On sait, dans ces cas-là, que des situations de crise surviendront à court terme. Afin de pouvoir rapidement faire face à ces situations de crise, il faut déterminer à l'avance si tout doit être mis en oeuvre pour surmonter la crise ou s'il faut principalement soulager les symptômes et accepter que survienne éventuellement le décès. En cas de crise, il n'est la plupart du temps plus possible de discuter ces aspects en détail; les mesures palliatives sont mises en place beaucoup trop tardivement à domicile ou en EMS (là même où la plupart des gens souhaitent passer les derniers moments de leur vie) si elles n'ont pas été précisées à l'avance. L'objectif le plus important du ProSA pour les patients gravement malades est donc de définir l'objectif thérapeutique, sur lequel se base un plan d'action en cas de crises.