Au sujet du ProSA

 

Le projet de soins anticipé (Advance Care Planning, ACP) est un concept global et employé au niveau international dans le système santé, dans le but de garantir que les soins destinés également à des personnes incapables de discernement soient basés sur leurs propres valeurs. Le concept ProSA a vu le jour dans les années 1990 aux États-Unis et au Canada, s'est étendu aux pays anglophones et à l'Allemagne dans les années 2000 et s'est fait connaître en Suisse également avec le programme national de recherche PNR 67 "Fin de vie" (2012-2017). Le concept ACP fait l'objet de nombreuses études, projets et publications scientifiques, tant au niveau international qu'en Suisse.

 

Pourquoi déterminer à l'avance ses souhaits en matière de soins ?

 

La plupart des personnes veulent décider elles-mêmes du type de soins dont elles bénéficieront en cas de maladie ou suite à un accident, cela même si elles ne devaient plus être en mesure d'exprimer leur volonté.

Les volontés d'un patient sont souvent formulées de manière peu claire ou contradictoire malgré l'existence de directives anticipées. Le but des médecins est toutefois de vous apporter les soins qui correspondent à vos valeurs et vos objectifs, que ce soit aux urgences, aux soins intensifs ou à domicile.

Depuis 2013, la loi suisse sur la protection des adultes stipule que les directives anticipées sont juridiquement contraignantes. Ce n'est que dans les situations d'urgence que les médecins prennent des décisions fondées sur leur seule appréciation médicale.

 

Pourquoi ne pas utiliser un modèle provenant d'Internet ?

 

Le projet de soins anticipé (ProSA) (en anglais Advance Care Planning, ACP) a pour objectif de vous conseiller afin que vous puissiez prendre des décisions claires et réfléchies sur les aspects importants que revêtent des directives anticipées. Vous devez être en mesure de comprendre les conséquences possibles de vos préférences de traitement et d'en évaluer les opportunités et les risques. Des facilitateurs-/-trices ProSA certifiés vous accompagnent dans ce processus. Vos décisions peuvent être consignées dans des directives anticipées "plus".

Le projet de soins anticipé selon le concept ProSA est fondé sur des bases scientifiques et il est également recommandé par l'Office fédéral de la santé publique.

 

Comment se déroule la planification anticipée en lien avec la santé dans le cadre du ProSA ?

 

Les consultants ProSA discutent avec vous, idéalement en présence de vos proches, de vos valeurs personnelles, de vos souhaits et de votre vision de la vie, de la maladie et de la mort. Ils vous aident ainsi à fixer des objectifs thérapeutiques pour différentes situations, en fonction de vos propres valeurs. Vous devrez par exemple répondre aux questions suivantes :

 

 

  • A quel point appréciez-vous la vie ?
  • Quel sens a pour vous le fait de continuer à vivre encore longtemps ?
  • Acceptez-vous qu'un traitement médical contribue à prolonger votre vie en cas de crise ?
  • Quelles charges et quels risques seriez- vous prêt à accepter pour prolonger votre vie ?

 

Vous pouvez également désigner une ou plusieurs personnes pour vous représenter dans le cas où vous perdriez votre capacité de discernement. Après un entretien, les directives anticipées "plus" ne sont pas encore "gravées dans le marbre". Leur élaboration découle d'un processus, ce qui signifie que vous pouvez à tout moment adapter vos décisions à votre situation de vie et de maladie actuelle. Si vous souhaitez apporter des changements, votre facilitateur / -trice ProSA vous apportera à nouveau son aide.

 

Quel est le meilleur moment pour s’engager dans un projet de soins anticipé ?

Le ProSA est important pour chacun d'entre nous et destiné à toute personne, malade ou en bonne santé, jeune ou âgée, vivant seule, en famille ou en communauté. Nous pouvons tous être confrontés à une urgence médicale, à tout âge et dans toute situation.